<$BlogRSDURL$>
Sauvage
mercredi, octobre 06, 2004
 
Les nouvelles armes américaines

Une société qui atteint sa quintessence politique, économique et technologique engendre un type de pouvoir qui met en place les mécanismes appropriés aux développements de la volonté de puissance*.

Comme le pouvoir se manifeste par le contrôle, la puissance, elle, absolue, génère le dernier stade débilitant de la mégalomanie (voir la différence entre Faucons** : Kisinger/Follamour, et celle entre Vulcains : Rumsfield et Wolfi/Vélociraptor.

Cette volonté, dans sa négation de l’altérité, ne tolère plus aucun autre libre arbitre que le sien propre. Le multilatéralisme n’est certes pas son principal penchant. La modération non plus, puisqu’elle ne serait exister dans l’Ubris.

Cette logique, par sa co(hérence), n’a plus que la froideur du raisonnement, comme ressource, et l’enfermement de son propre vertige autodestructeur, comme châtiment prochain.

Mais son règne douleureux, même s’il est compté, sera toujours trop long, à l’instar de l’éternité, qui dure trop, surtout vers sa fin***.

Ainsi chaque moment de ce régime mortifère devient pénible à tous ceux qui le subissent, de même qu’aux autres populations qui assistent aux carnages, sans aucune possibilité d’intervention ****.

-----------------------------------------

* La Wille zur Macht nietzschéenne, que l’on propose de traduire en « Volonté vers la puissance », se distingue de la volonté de puissance par son objectif. Nietzsche-1- étant un solitaire, surtout après sa deuxième période, celle de « Aurore », n’a jamais entendu la volonté comme étant applicable à la sphère sociale ou politique -2-. Il faut toujours partir de la maxime « Ce qui ne me tue pas me fortifie » face à la cruauté de la vie et face aux aléas de l’existence individuelle. Et il va de soit que toute référence au nazisme devient donc une méconnaissance profonde du plus grand penseur des 19ième et 20ième siècles. Heidegger se révélant, aujourd’hui, être un tantinet comme la grenouille de la fable.

-1- Le sujet de Maîtrise du scribouilleur.
-2- Interprétation péladienne.

** Robert Strausz-Hupé, fondateur de l'école états-unienne de géopolitique, a formé Henry Kissinger, James Schlessinger et Alexander Haig. Convaincu de la décadence de l'Europe et de la supériorité des États-Unis, il n'a cessé de plaider pendant un demi-siècle pour la création d'un Empire américain dont l'Europe occidentale serait une province soumise. Adulé par le Pentagone et les industriels de l'armement, écouté par Nixon et Reagan, il a façonné l'OTAN et pesé sur la politique au Moyen-Orient. Il s'est éteint à l'âge de 98 ans ( les vieux fous mort toujours trop tard, on pense ici à la ruse de la Raison hégelienne).

*** Allen Stewart Konigsberg et son recueil de boutades cinématographiques.

**** Par les réseaux d’Internet il faudrait discrètement, à travers une dizaine de pays, descendre dans nos réseaux nationaux de nos cités et distribuer des tracts invitant à un boycotte simultané de quelques produits : les boissons gazeuses, les pétrolières, les oranges de Bush, les industries alimentaires et de confiseries. Mais n’en demandons pas trop au consommateur repu et égoïste que nous sommes.


Powered by Blogger